Maroc – Royaume Uni : partenariat post-Brexit en marche

Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères marocain, rencontre son homologue britannique, Boris Johnson. Photo : MAEC

en

Casablanca, Maroc (ADV) – La transition des relations entre le Maroc et le Royaume-Uni après le Brexit et des perspectives de coopération et partenariats entre les deux pays, ont été au centre d’entretiens mercredi à Rabat, entre la secrétaire d’Etat marocain chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham, et une délégation parlementaire britannique.

Cette rencontre a été l’occasion d’examiner les relations bilatérales qui lient les deux pays, a affirmé Mme Derham dans une déclaration à la presse.

Elle fait observer que le Maroc, qui est “très conscient” de son partenariat stratégique avec le Royaume-Uni au sein de l’Union européenne (UE), doit penser à ses relations avec celui-ci après le Brexit.

Lors de ces entretiens, les deux parties ont évoqué les possibilités et les opportunités de partenariat dans les secteurs importants, notamment en matière d’immigration et de lutte anti-terroriste, et ce au vu de la position géostratégique qu’occupe le Maroc aussi bien par rapport à l’UE qu’au Royaume-Uni, a souligné Mme Derham.

Dans une déclaration similaire, Victoria Prentis, députée au Parlement du Royaume-Uni et membre de la délégation s’est dit “ravie” de sa présence dans le Royaume et de sa rencontre avec des responsables afin de discuter des moyens de promouvoir les relations commerciales avec le Maroc.

Les échanges commerciaux entre le Maroc et le Royaume-Uni ont augmenté de 36% en 2017 par rapport à 2016 avec un volume global de 3,5 milliards de dollars.

Ces volumes font de la Grande-Bretagne le 7e client et le 15e fournisseur du Maroc.

© Bur-csa – N.A – African Daily Voice (ADV)