Algérie : Alger et New Delhi signent un accord gouvernemental de partenariat dans le domaine spatial

Alger et New Delhi passent à une vitesse supérieure dans leur coopération spatiale. Photo : DR

Alger, Algérie (ADV) – Un accord gouvernemental de coopération dans les domaines des sciences, technologies et applications spatiales a été signé mercredi 19 septembre, entre l’Algérie et l’Inde à Bangalore (Inde), indique l’Agence Spatiale Algérienne (ASAL) dans un communiqué, repris par l’agence algérienne APS.

Cet accord a été signé par le directeur général de l’ASAL, Azzedine Oussedik, et le président de l’Agence spatiale indienne (ISRO), KailasavadivooSivan, poursuit la même source.

L’Agence Spatiale Algérienne précise que cet accord de coopération est le fruit de longues discussions bilatérales et vise à étendre la coopération à des domaines plus complexes, en adéquation avec l’expérience acquise par nos ingénieurs.

Lors du lancement du programme spatial algérien à des fins civile 2006-2020, Alger avait aussitôt signé avec l’Inde, un Mémorandum d’entente de coopération relatif à la formation, qui avait permis à 20 ingénieurs algériens de bénéficier de formations de master en applications spatiales et de perfectionnement dans le domaine des télécommunications spatiales et géo-information.

Le 10 juillet 2010, l’Algérie lance avec succès depuis l’Inde, ses satellites Alsat-2A, puis, les satellites Alsat-1B, Alsat-2B et Alsat-1N, en septembre 2016.

Le 11 décembre dernier, l’Algérie avait également lancé un satellite algérien de télécommunications spatiales Alcomsat-1 depuis la station chinoise Xichang.

Le directeur général de l’ASAL, Azzedine Oussedik, avait alors annoncé que plusieurs satellites sont en cours d’études et qu’ils seront mis sur orbite d’ici 2040.

Créée en 2002, par le président algérien Abdelaziz Bouteflika, l’ASAL a déjà lancé 5 satellites dans le cadre de son programme spatiale 2006-2020.

© Bur-csa – N.A – African Daily Voice (ADV)