Industrie du jeu, un autre levier de développement économique en Afrique

Jeux de hasard. Photo : DR

Casablanca, Maroc (ADV) – Pour la toute première fois, l’Afrique tiendra du 23 au 24 octobre prochain sa grande messe de l’industrie du jeu au Sandton Convention Centre en Afrique du Sud : l’ICE Africa 2018.

Les grands acteurs du secteur venant des quatre coins du monde -avec une représentativité de 21 pays du Continent- discuteront des enjeux, opportunités et défis de ce marché qui creuse peu à peu son filon au niveau régional.

Dans la course vers le développement économique de l’Afrique, le zoom est régulièrement mis sur les secteurs à fort potentiel. Au travers de l’ICE Africa 2018 qui aura lieu en octobre prochain, les acteurs de l’industrie du jeu veulent, à leur tour, démontrer à quel point ce secteur peut contribuer de façon déterminante à la floraison de l’économie régionale.

En prélude à cet événement d’envergure, PricewaterhouseCoopers (PwC) a rafraîchi, vendredi, ses études sur l’industrie du jeu en Afrique. Selon le cabinet international, le marché du jeu en Afrique est un important contributeur à l’économie par la création d’emplois et devrait connaître une croissance significative dans les années à venir.

Ce sont autant de perspectives positives qui poussent les organisateurs d’ICE Africa à ouvrir le débat pour booster les échanges dans l’industrie du jeu.

Dans cette conquête du potentiel africain du jeu en revanche, les acteurs du secteur doivent encore faire face à des réglementations rigides. Des événements comme l’ICE Africa sont des plateformes pour davantage interpeller les instances législatives et gouvernementales du Continent.

© Bur-csa – A.H – African Daily Voice (ADV)