Centrafrique : Lancement de la 3ème phase du programme de réduction des violences communautaires

Un véhicule de la MINUSCA à Bangui en République centrafricaine. Photo : DR

Bangui, Centrafrique (ADV) – La 3ème phase du programme de Réduction des violences communautaires dans la ville de Bangui et la commune de Bimbo est lancé ce 12 septembre. Une activité soutenue par la Minusca.

« 1100 jeunes à risques sont visés par ce programme de réinsertion socio-Economique de la mission onusienne. Cette 3e phase vise les 3e, 4e, 5e, 8e arrondissement et la commune de Bimbo », a annoncé Vladimir Monteiro porte-parole de la Minusca.

Ce programme permettra la réinsertion socio-économique des jeunes susceptibles de tomber dans les violences et autres actes d’incivisme. Entre le 12 et le 14 septembre, les inscriptions vont commencer au niveau de la mairie du 5èmearrondissement de Bangui puis du 17 au 19 septembre ce seraient les enregistrements et collecte volontaire d’armes à la mairie du 8ème arrondissement de Bangui, explique le porte-parole de la mission onusienne.

« Pour la localité de Bimbo, ce sera les 20 et 24 de ce mois. Enfin le 25 et 27 septembre, nous serons dans le 4ème arrondissement de Bangui dans la concession des maison des jeunes de boy Rabe», a ajouté Vladimir Monteiro.

Le programme de réductions des violences communautaires est un travail que la Minusca a mis en place pour accompagner les autorités centrafricaines dans leurs efforts de pacification du pays. Il a permis de réduire entre 2014 et 2017 les violences dans la capitale ainsi que dans plusieurs villes de province.

Cette 3e phase se poursuivra à Bria et Bangassou ou certains habitants de la localité s’engagent à déposer les armes.

© Bur-csa – N.A / De notre correspondant régional Fridolin Ngoulou – African Daily Voice (ADV)