Tunisie : relative chute de la production céréalière par rapport aux prévisions fixées au début de la saison

Samir Taieb, ministre tunisien de l'Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques. Photo : DR

Casablanca, Maroc (ADV) – La récolte tunisienne des céréales pour l’actuelle saison 2017-2018 a atteint, officiellement, 14,1 millions de quintaux, compte tenu de 520 000 hectares endommagés par le déficit pluvial, soit 48% des zones pluviales ensemencées, a-t-on appris mardi auprès du ministère tunisien de l’Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques.

Selon la même source, les prévisions préliminaires étaient aux alentours de 14,3 millions de quintaux au début de la saison de moisson.

La productivité moyenne de la récolte pour cette saison s’élève à 18 quintaux par hectare.

Par variétés, la ventilation de la moisson soulève que la récolte du blé dur a atteint 9,6 millions de quintaux, 1,1 million de quintaux pour le blé tendre, 3,1 millions de quintaux pour l’orge et 191 000 quintaux pour le triticale.

Les provinces du nord de la Tunisie trônent en tête du classement géographique des régions les plus productives avec un volume de production de 12,3 millions de quintaux.

Les provinces du centre et du sud du pays n’ont produit qu’un total de 1,8 million de quintaux de céréales.

Dans ce sens, la province de Béja (nord-ouest) vient en première position avec 2 millions de quintaux, puis celle de Bizerte (extrême-nord) avec 1,68 million de quintaux et Jendouba (nord-ouest) avec 1,23 million de quintaux.

En tout, cette saison, le territoire tunisien comptait 1,150 millions d’hectares emblavés dont seulement 721 000 hectares récoltés.

© Bur-csa – N.A – African Daily Voice (ADV)