Algérie : Sonatrach prévoit un nouveau gazoduc pour 2020

Gazoduc, Algérie – Maroc – Espagne. Photo : DR

Alger, Algérie (ADV) – Le groupe pétro-gazier national Sonatrach, prévoit l’installation d’un nouveau gazoduc reliant l’Algérie à l’Espagne, a rapporté ce 12 septembre, l’agence Reuters.

Citant le vice-président du groupe Ahmed Mazighi, l’agence indique que ce gazoduc long de 197 km (122 miles) sera relié à deux autres liaisons déjà existantes avec l’Espagne, à savoir : le gazoduc Pedro Duran Farell (GPDF) qui traverse le Maroc et le gazoduc MEDGAZ qui traverse la Méditerranée.

La capacité de ce gazoduc, une fois entré en service en 2020, est prévue pour environ 4,5 milliards de mètres cubes par an, de quoi booster les exportations gazières algériennes vers l’Europe, via l’Espagne.

La valeur de construction de ce gazoduc est estimée à 280 millions de dollars.

Pour rappel , l’Algérie a exporté 55 mds de m3 de gaz en 2017, dont 6,48 milliards de mètres cubes à son principal client l’Italie.

Dans sa vision 2030, Sonatrach, également première compagnie sur le continent africain, projette d’orienter 50% de sa production gazière vers de nouveaux marchés et trading à valeur ajoutée.

Pour l’heure, Ahmed Mazighi a dévoilé le renouvellement des contrats avec ses clients, dont un contrat 9 milliards de m3 par an pendant neuf ans avec l’Espagne, et un autre de 5,4 milliards de m3 par an, avec la Turquie, et les négociations sont toujours en cours avec l’Italie.

L’Algérie est le troisième fournisseur de l’Union européenne (UE) en gaz après la Russie et la Norvège.

© Bur-csa – N.A / De notre correspondante régionale Selma Kasmi – African Daily Voice (ADV)