Rwanda : une nouvelle campagne pour mettre fin à la transmission du VIH mère-enfant

Le Rwanda lance une campagne mettant fin à la transmission du VIH. Photo : Huffington Post

Casablanca, Maroc (ADV) – Le Rwanda a lancé lundi une campagne nationale visant à éliminer la transmission mère-enfant du VIH et ainsi éviter de nouvelles infections et maintenir les mères en vie.

Selon le ministère de la Santé, la campagne qui fait partie d’une initiative continentale intitulée “Free to Shine Rwanda”, ou “Naître libre pour briller”, vise à sensibiliser et à renforcer la responsabilité pour mettre fin au VIH/sida infantile et maintenir les mères en vie et en bonne santé.

L’événement de lancement dans la capitale Kigali a attiré 2.500 personnes, dont de jeunes mères, des jeunes et des représentants d’organisations de la société civile, des Nations Unies, d’ONG et d’organismes gouvernementaux.

La ministre de la Santé, Diane Gashumba, a déclaré que la campagne vise à mobiliser les citoyens, en particulier les femmes en âge de procréer, afin d’accéder aux services de prévention du VIH pour enrayer les nouvelles infections chez les enfants et maintenir leurs mères en vie.

“La campagne veille à ce que les femmes enceintes aient accès aux soins prénatals précoces et reçoivent des services de prévention de la transmission mère-enfant dans les établissements de santé du pays”, a-t-elle ajouté.

Selon la ministre, la campagne “Free to Shine Rwanda” vise zéro nouvelle infection d’ici 2020 et l’éradication possible de la transmission de la mère à l’enfant en Afrique d’ici 2030.

© Bur-csa – N.W – African Daily Voice (ADV)