Le Cameroun anglophone frappé par le couvre-feu

Armée Camerounaise. Photo : DR

Casablanca, Maroc (ADV) – Un couvre-feu indéfini du crépuscule à l’aube, a été imposé au nord-ouest du Cameroun anglophone après que des séparatistes armés aient attaqué des bus et bloqué l’accès à la capitale régionale, Bamenda, tard ce samedi.

Le gouverneur du nord-ouest, Adolphe Lele Lafrique, a déclaré que le couvre-feu entre 18 heures et 6 heures du matin restera effectif jusqu’à nouvel ordre.

«Pendant cette période, les mouvements de véhicules, de personnes et de marchandises sont strictement interdits. Tous les permis, snack-bars et boîtes de nuit doivent rester fermés… et les voyages de nuit sont suspendus », lit l’ordre du gouverneur.

La restriction qui exempte les autorités administratives, les agences de maintien de l’ordre, les personnes et les véhicules en possession d’autorisations spéciales et d’ambulances est intervenue un jour après que des séparatistes armés ont attaqué des bus et des passagers et ont entravé les entrées et sorties de Bamenda.

© Bur-csa – Oumaima Mourtada – African Daily Voice (ADV)