Burkina Faso : fermeture de plus 200 écoles non conformes aux normes

Fermeture de 226 écoles non reconnues par l’Etat. Photo : Burkina 24

Casablanca, Maroc (ADV) – Le ministère burkinabè en charge de l’Education a annoncé, vendredi à Ouagadougou, la fermeture prochaine à travers le pays, de 226 établissements d’enseignement primaire et secondaire non reconnus par l’Etat.

S’exprimant vendredi lors d’un point de presse, le ministre de l’Education Stanislas Ouaro a indiqué que sur 649 établissements d’enseignements non reconnus par l’Etat, 423 sont “récupérables” alors que 226 sont “irrécupérables”.

Il a donc promis que ces 226 établissements privés de l’enseignement préscolaire, primaire, post-primaire et secondaire seront fermés dès le mois d’octobre.

Pour le ministre de l’Education, ces établissements ne respectent pas le cahier de charge et présentent également des risques d’insécurité pour les élèves.

Au total 4 142 établissements privés d’enseignement primaire et secondaire sont reconnus conformes aux normes de l’Etat au Burkina Faso.

© Bur-csa – N.W – African Daily Voice (ADV)