Zimbabwe : nouveau gouvernement pour relancer l’économie du pays

Le président Emmerson Mnangagwa nomme un cabinet de 20 membres. Photo : Twitter/President of Zimbabwe

Casablanca, Maroc (ADV) – Le président du Zimbabwe Emmerson Mnangagwa, a présenté vendredi un nouveau gouvernement largement remanié de vingt ministres, auxquels il a assigné la mission essentielle de “développer et moderniser” l’économie en faillite du pays.

“J’ai nommé un gouvernement varié, dynamique, jeune et resserré avec les compétences et l’expérience requises pour réaliser nos objectifs”, s’est réjoui le président sur Twitter.

M. Mnangagwa a conservé certains des ministres du cabinet précédent, notamment l’ex-ministre des Affaires intérieures, Obert Mpofu, l’ex-ministre des Finances, Patrick Chinamasa, l’ex-ministre de la Santé, David Parirenyatwa et l’ex-ministre de l’Énergie, Simon Khaya Moyo.

L’ex-ministre de l’Environnement, de l’Eau et du Climat, Oppah Muchinguri-Kashiri, devient la première femme à diriger le ministère de la Défense, avec pour vice-ministre le vétéran militaire, Victor Matemadanda.

L’universitaire et entrepreneur, Mthuli Ncube, a été nommé ministre des Finances et il devra relever le défi d’un environnement économique difficile marqué par des pénuries sévères de liquidités et de devises étrangères.

Kirsty Coventry, athlète olympique la plus remarquée du pays, fait partie des surprises de ce gouvernement, puisqu’elle est nommée au portefeuille de la Jeunesse, des Sports, des Arts et des Loisirs.

M. Mnangagwa dit avoir discuté de la taille de ce cabinet avec ses deux vice-présidents, Constantino Chiwenga et Kembo Mohadi, et avoir convenu avec eux du nombre de ministres.

© Bur-csa – N.W – African Daily Voice (ADV)