La Tunisie sollicite l’Italie pour la libération immédiate de 14 pêcheurs détenus après avoir sauvé des migrants

Le ministre des Affaires étrangères tunisien, Khemaies Jhinaoui. Photo : DR

en

Casablanca, Maroc (ADV) – Les autorités tunisiennes ont sollicité leurs homologues italiennes pour la libération immédiate de 14 pêcheurs tunisiens détenus à Palerme après avoir franchi les eaux italiennes, a annoncé jeudi le secrétaire d’Etat tunisien à l’immigration, Adel Jarboui.

“Les familles de nos pêcheurs doivent être rassurés quant à l’état de santé de leurs proches (…) les autorités tunisiennes ne les laisseront pas tomber et ils seraient libérés dans les plus brefs délais”, a assuré M. Jarboui.

Selon ce dernier, les détenus sont originaires de Zarzis, une localité de la province de Médenine (sud-est tunisien). Ils étaient en mer avant de remarquer la présence d’une embarcation clandestine qui risque d’échouer.

Les pêcheurs tunisiens n’ont pas hésité à porter secours aux 14 migrants irréguliers à bord de l’embarcation. Ensuite, ces pêcheurs se sont retrouvés accidentellement à 20 kilomètres dans les eaux italiennes.

Ils ont été interceptés par les autorités italiennes avant d’être soupçonnés de complicité dans une tentative d’immigration clandestine.

A noter dans ce sens que 5 migrants clandestins parmi les 14 à bord de l’embarcation échouée ont été rapatriés en Tunisie lundi dernier tandis que les 9 restants, âgés de moins de 18 ans, se trouvent encore dans l’un des centres de détention à Lampedusa (sud de l’Italie).

© Bur-csa – N.A – African Daily Voice (ADV)