Cameroun : la vente des armes partiellement rétablie

Les armes à feu bientôt de retour aux mains des civils camerounais. Photo : Journal du Cameroun

Douala, Cameroun (ADV) – Le ministre camerounais de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, vient d’autoriser la vente d’armes à feu et de munitions dans huit des dix régions du Cameroun, après 05 mois de suspension d’activité. C’est qui ressort d’une rencontre, le 05 septembre 2018, entre Paul Atanga Nji et les responsables de vente d’armes, dans son département ministériel.

Les armuriers du Littoral, du Centre, du Sud, de l’Est, de l’Ouest, de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord peuvent donc à nouveau relancer leurs activités de vente d’armes et de munitions ; et ce « dès ce 6 septembre 2018 », souligne la chaîne de télévision étatique, Crtv.

Ainsi, le président des armuriers du Cameroun, Fernand Belibi, a adressé un remerciement particulier au ministre pour cette levée de suspension. « Un autre grand merci au chef de l’État parce qu’il a su apprécier les engagements que nous avons pris », a-t-il ajouté.

Les armuriers du Nord et du Sud Ouest, eux, doivent encore attendre la levée de suspension de vente d’armes et de munitions dans leurs régions du pays, compte tenu de la situation sécuritaire qui y prévaut.

On rappelle que le 5 avril 2018, Paul Atanga Nji avait décidé de l’interdiction, «jusqu’à nouvel ordre», de la vente des armes de chasse et de protection, ainsi que de leurs munitions dans les régions de l’Adamaoua, du Centre, du Littoral, de l’Ouest, du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Cette mesure s’est, plus tard, étendue à tout le pays.

© Bur-csa – VNK / De notre correspondante régionale Vanessa Ngadi Kwa – African Daily Voice (ADV)