RDC : deux nouveaux candidats exclus de la présidentielle

L'ancien Premier ministre Antoine Gizenga. Photo : La Libre Afrique

Casablanca (ADV) – La Cour constitutionnelle a exclu définitivement un ancien compagnon, le Premier ministre de la République démocratique du Congo, Patrice Emery Lumumba, et un autre candidat de la course à la présidentielle de décembre censé élire un successeur au président Joseph Kabila, a rapporté mercredi la télévision d’État RTNC.

La Cour a confirmé dans la nuit de mardi à mercredi la décision de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), qui avait déclaré le mois dernier “irrecevable” le dossier de candidature de l’ancien Premier ministre Antoine Gizenga (2006-2008), âgé de 94 ans.

Le dossier d’un autre candidat à la présidentielle du 23 décembre, Jean-Paul Moka, a été aussi rejeté “à cause du manque de preuve de paiement de 100.000 dollars de caution non remboursable”, d’après la même source.

Après ces audiences sur les contentieux électoraux à la Cour constitutionnelle, au total 21 dossiers de candidatures à la présidentielle sont retenus. La liste définitive sera rendue publique le 19 septembre conformément au calendrier électoral publié par la CENI.

© Bur-csa – N.W – African Daily Voice (ADV)