Gabon : bientôt une cartographie numérique des structures sanitaires

Scènes des travaux du 1er septembre 2018. Photo : GabonReview

Douala (ADV) – La 1ère édition de «la Cartopartie Open Street Map Libreville» a été lancé le week-end dernier au Gabon dans le cadre du projet «eGabon». Objectif, réaliser une cartographie numérique des différentes structures sanitaires de la capitale et des communes d’Akanda et d’Owendo.

Selon Cyrielle Yendze, référent de la Francophonie pour la cartographie numérique, «la Cartopartie Open Street Map Libreville» vise à «renforcer les capacités de la communauté OSM (OpenStreetMap) du Gabon en construction, en vue de contribuer à l’amélioration de notre carte et mettre à disposition des données pour la création des services innovants et à fort potentiel social et économique».

Cette initiative apparait ainsi comme un appui au projet eSanté contenu dans le Plan stratégique Gabon émergent (PSGE). L’objectif étant de moderniser le système national d’information sanitaire en vue de l’amélioration de la prise en charge des patients, l’amélioration de la politique de santé publique et la garantie d’un accès équitable aux services et soins de santé de qualité aux populations.

La collecte des données, à cet effet, a été lancée sur le terrain, le 3 septembre 2018 ; les résultats étant attendus le 8 septembre prochain.

«La Cartopartie Open Street Map Libreville» est inspirée du projet collaboratif de cartographie lancé en 2004 par l’ingénieur britannique Steve Coast, l’OpenStreetMap (OSM), qui visait à créer une carte libre et ouverte du monde.

© Vanessa Ngadi Kwa- ADV-African Daily Voice/ 04 septembre 2018