La Russie et la Centrafrique signent un accord militaire

Le ministre de la Défense russe Sergueï Choïgou et son homologue de la République centrafricaine Marie Noëlle Koyara. Photo : Euro News

en

Casablanca (ADV) – La Russie et la Centrafrique signent un accord de défense à l’occasion de l’ouverture du forum militaire Armée 2018, qui ouvre ses portes cette semaine en Russie.

Cet accord “va contribuer à renforcer nos liens dans le domaine de la défense”, a souligné le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, cité par les agences russes après la signature de l’accord avec son homologue centrafricaine Marie-Noëlle Koyara. La Centrafrique est vue “comme un partenaire prometteur sur le continent africain”, a ajouté le ministre russe.

Une stratégie de reconquête géopolitique et économique plus large du Kremlin que la Russie implique sur le continent africain.

Dans ce pays plongé dans un conflit politico-communautaire et confessionnel, Moscou a envoyé depuis le début de l’année 5 officiers militaires et 170 instructeurs civils, et assure également la sécurité du président Faustin-Archange Touadéra dont le conseiller à la sécurité est un Russe.

Par la même occasion, rappelons qu’une délégation des chefs rebelles est arrivée lundi 27 août à Khartoum, la capitale soudanaise dans le cadre d’une nouvelle initiative de paix portée par la Russie, avec l’appui du président soudanais Omar Hassan el-Bechir.

Et durant trois jours, les pourparlers intergroupes armés et le gouvernement de Bangui seront menés en vue de la signature d’un accord de paix pour la Centrafrique.

© Bur-csa – Nour Lhouda El Wartiti – ADV