Mauritanie : la campagne électorale pour les législatives a débuté

Le chef de l'Etat mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz. Photo DR

Casablanca (ADV) – En Mauritanie, la campagne électorale pour les législatives, municipales et régionales, a débuté vendredi 17 août sur l’ensemble du territoire de la République.

Ces élections seront marquées par la participation pour la première fois depuis plus de cinq ans, des partis de l’opposition radicale qui boycottaient toutes élections.

Plus d’un million de Mauritaniens seront appelés aux urnes le 1er septembre pour départager des listes régionales, municipales et législatives présentées par une centaine de partis.

Selon les observateurs, les partis Union pour la République (au pouvoir) et Tawassoul constituent les principaux favoris de ces élections.

Ces consultations électorales vont permettre la mise en place d’une Assemblée nationale, des conseils communaux et régionaux en attendant l’élection présidentielle prévue en avril 2019, sans la participation du président sortant, dont le second et dernier mandat arrive à expiration.

Dans leurs discours d’ouverture, les partis d’opposition ont appelé à une participation à ces scrutins “décisifs pour apporter le changement dans le pays et rompre avec le système en place”.

© Bur-csa – ADV