Afrique : conclusion des qualifications africaines pour la Coupe du Monde de Rugby 2019 par trois matches à suspense

Le suspense reste entier et la pression monte au sein des équipes. Photo : Rugby Africa

en

Casablanca (ADV) – Les enjeux des trois derniers matches de la Rugby Africa Gold Cup 2018 ne sauraient être plus élevés, avec une finale haute en couleurs entre la Namibie et le Kenya, et la lutte pour la survie en Gold Cup entre le Zimbabwe, la Tunisie et le Maroc.

A Windhoek, la Namibie recevra le Kenya et cette rencontre constituera en somme la finale du tournoi. Avec 17 points au compteur, le Kenya doit absolument gagner le match pour passer devant la Namibie qui totalise déjà 20 points. En cas de bonus défensif de la Namibie, le total se porterait alors à 21 points pour les deux équipes, et le règlement stipule que le vainqueur du match opposant les deux équipes à égalité remporterait la Coupe.

Le suspense reste donc entier entre ses deux équipes qui n’ont pas perdu un seul match en Gold Cup jusqu’à présent.

A Kampala, l’Ouganda accueillera le Zimbabwe; ces derniers restent en quête d’une victoire pendant ce tournoi qui pourrait les sauver de la relégation. Les Ougandais ont remporté leurs deux premiers matches à domicile et comptent bien finir en beauté devant leurs nombreux fans. Enfin, le duel entre les frères nord-africains tunisiens et marocains, se tiendra à Jemmel et là aussi le Maroc tentera de décrocher une première victoire pour se maintenir en Gold Cup.

En cas d’égalité de points à la conclusion des matches, les équipes seraient départagées selon le résultat des matches les ayant opposés. Par exemple, la Tunisie ayant battu le Zimbabwe, aurait l’avantage sur les Sables en cas d’égalité. Le Maroc et le Zimbabwe ayant fait match nul, il faudrait regarder le goal-average pour les départager.

Le suspense reste donc entier et la pression monte.

Bur-csa – ADV