Algérie : inondations dans l’extrême sud du pays

Inondations à l’extrême-sud du pays, routes coupées et maisons emportées par les flots, août 2017. ©, Photo : Algérie Focus

Alger (ADV) – Après une vague de chaleur qui a duré plusieurs semaines, le sud algérien a connu le 04 aout, une importante activité pluvio-orageuse, qui a provoqué des inondations par endroit.

Ces inondations se sont produites dans les wilayas (provinces) de Tamanrasset et d’Illizi se situant dans l’extrême sud algérien.

Samedi, des régions de la ville d’In Guezzam (ville frontalière avec le Niger), se sont retrouvées complètement isolées par les eaux, nécessitant l’intervention de l’armée algérienne « pour prêter aide et assistance aux citoyens touchés et désenclaver les routes », selon le communiqué du ministère Algérien de la Défense.

Aujourd’hui, le ministre de l’Intérieur des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, a dépêché une commission ministérielle mixte en collaboration avec les secteurs concernés pour porter secours aux régions touchées.

“Suite aux dernières perturbations météorologiques qu’a connu la wilaya de Tamanrasset, et à la demande du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales, et de l’Aménagement du territoire, il a été décidé de dépêcher une commission ministérielle mixte en collaboration avec les secteurs concernés”, a précisé le communiqué du ministère de l’Intérieur.

Si les informations en provenance de sources locales font état de dégâts matériels et de débordements des Oueds (rivières), aucune perte humaine n’a été enregistrée jusqu’à présent.

© Bur-csa – Selma Kasmi – ADV