La Côte d’Ivoire « moins solide et démocratique » qu’on pourrait le penser, selon l’UE

Abidjan, Côte d’Ivoire. ©Photo : DR

Abidjan (ADV) – Les représentants diplomatiques de l’Union européenne (UE) s’alarment de la situation politique et sociale de la Côte d’Ivoire à l’approche de l’élection présidentielle de 2020.

Dans un rapport confidentiel, les ambassadeurs de l’Union européenne incitent l’organisation à s’interroger sur son soutien au pays.

Plusieurs faits sont reprochés à la Côte d’Ivoire : dérive autoritaire du pouvoir, corruption, flagrantes inégalités sociales, dans un rapport confidentiel reçu par nos sources ce jeudi 2 Août.

Celui-ci pointe « les failles politiques importantes de la reconstruction »après la décennie de crise politico-militaire des années 2000, et « les fragilités non résorbées d’un pays peut-être moins solide et démocratique que sa bonne image pourrait le laisser penser ».

Les ambassadeurs estiment encore que « la relation de l’Union européenne avec la Côte d’Ivoire est affectée par le manque de dialogue politique », une « situation qui n’est pas compatible avec la relation forte entre Bruxelles et Abidjan, dont témoigne notamment le haut niveau de soutien politique et financier apporté par l’Union européenne ».

© Bur-csa – Elewa Esan – ADV