Gabon : le syndicat des personnels de santé souhaite un dialogue urgent avec le gouvernement

Denise MEKAM'NE EDZIDZIE, Ministre d’Etat, ministre de la Santé et de la Famille. ©Photo: RR

Casablanca (ADV) – Le Syndicat national des personnels de santé (SYNAPS) a annoncé mercredi dans une déclaration lue devant la presse par son secrétaire général, Serge Mickala Moudouma, qu’il pourrait paralyser tous les hôpitaux du Gabon si le gouvernement ne règle pas en urgence la dette de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS).

“Le SYNAPS interpelle le gouvernement sur l’urgence du règlement de la dette de la CNAMGS aux hôpitaux publics, sans quoi, tous les syndicats de la santé décideront d’un arrêt des activités dans toutes les structures sanitaires à travers le territoire national”, a averti la déclaration.

Comme d’autres hôpitaux publics, le Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) est presque vide. Les guichets de la CNAMGS sont fermés.

© Bur-csa – ADV