Côte d’Ivoire : le maire du plateau s’indigne après la révocation de ses fonctions officielles

Noël Akossi Bendjo. © DR

Casablanca (ADV) – Akossi Bendjo a été révoqué mercredi en conseil des ministres de son poste de maire de la commune du plateau.

Selon le gouvernement, il est reproché au cadre du PDCI d’avoir commis de graves déviations dans sa gestion.

Notamment, «maniement des fonds communaux, du faux en écriture publique et du détournement de fonds portant sur plusieurs milliards de FCFA. »

Pour l’heure, cette décision est jugée politique par de nombreux observateurs vue la tension qui règne en ce moment entre la coalition au pouvoir (PDCI-RDR), dont des pro-RHDP et ceux opposés au parti unifié.

La réaction d’Akossi ne s’est pas fait attendre. Peu après sa révocation qui fait débat sur son aspect juridique, l’ancien maire explique n’être surpris par cette décision à son encontre, qualifiant cette dernière de «complètement ».

«Je ne me reconnais nullement dans ce qui m’est reproché après une parodie d’inspection, et remercie tous ceux qui très nombreux, me manifestent leur soutien.» poursuit Akossi.

«Ils savent qu’être élu meilleur gestionnaire de commune de toute l’Afrique, ne s’achète pas, mais s’obtient au prix d’un travail acharné en équipe.» lance celui que certains observateurs estiment être victime d’une cabale orchestrée.

© Bur-csa – ADV