Centrafrique : trois journalistes russes froidement assassinés

Les trois journalistes russes tués, qui préparaient un documentaire en Centrafrique. © DR

Casablanca (ADV) – Trois journalistes russes ont trouvé la mort lundi dernier en Centrafrique. La diplomatie russe a exprimé ses condoléances aux familles des victimes et a affirmé être en contact avec les forces de l’ordre et les autorités locales en vue d’établir les circonstances de leur mort.

La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a déclaré que des employés de l’ambassade russe étaient partis participer à la procédure d’identification des trois citoyens de Russie. Le ministère a pu constater jusqu’ici que ces trois personnes possédaient des cartes de presse aux noms de Kirill Radtchenko, Alexandre Rastorgouïev et Orkhan Djemal.

Les trois corps ont été retrouvés non loin de Sibut, à 300 km au nord de la capitale centrafricaine Bangui, où ils seront emmenés, a constaté le ministère russe des Affaires étrangères, ajoutant que l’ambassade russe en Centrafrique n’avait pas été informée sur la présence de journalistes russes sur le sol centrafricain.

Le Comité d’enquête de Russie a intenté une affaire pénale à la suite de leur mort, a annoncé aux médias russes la porte-parole de cette institution, Svetlana Petrenko.

L’Onu apportera son soutien aux autorités de la RCA dans l’enquête, a annoncé un représentant de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), cité par des médias russes.

© Bur-csa – ADV