Tchad : 49 millions $ du FMI pour les réformes gouvernementales

Christine Lagarde, Directrice générale du FMI. ©, Photo : IMF

Douala (ADV) – Le Fonds Monétaire International va accorder 49 millions de dollars au Tchad pour soutenir les réformes du gouvernement, c’est ce qu’a indiqué un communiqué du FMI, publié vendredi dernier.

Selon l’institution, ce financement s’inscrit dans une facilité élargie de crédit (FEC) de 312,1 millions de dollars accordée au pays en 2017. « Les résultats obtenus dans le cadre du programme soutenu par la FEC ont été satisfaisants, ce qui témoigne d’un engagement ferme des autorités à l’égard des objectifs du programme», a déclaré le premier Directeur général adjoint du FMI, David Lipton, indiquant toutefois que l’objectif du solde primaire hors-pétrole (fixé comme critère de performance) n’a pas été atteint.

Le FMI assure aussi que ce financement a pour but d’aider l’Etat tchadien à rétablir sa stabilité macroéconomique et à développer une croissance économique robuste et inclusive. L’institution a par ailleurs encouragé le gouvernement tchadien à accentuer les réformes pour alléger le poids de sa dette.

Le Fonds monétaire international (FMI) est une institution internationale qui regroupe 189 pays, elle s’est donnée pour but est de promouvoir la coopération monétaire internationale de garantir la stabilité financière et de faciliter les échanges internationaux. En Afrique l’institution est la cible de graves critiques, qui lui reproche d’être un instrument de soumission des pays du tiers monde, de freiner le développement de ces pays de les aliéner politiquement et économiquement à ceux de l’Occident.

© Bur-csa – Vanessa Ngadi Kwa – ADV