Tchad : grève du syndicat des médecins

L'assemblée générale du Syndicat des médecins du Tchad ce 26 juillet 2018. © Tchadinfos

Douala (ADV) – le syndicat des médecins du Tchad (SYMET) a décidé, à l’issue d’une assemblée générale tenue ce jeudi 26 juillet 2018, d’observer une grève qui se tiendra tous les mercredis jusqu’à la satisfaction totale de leurs revendications.

Le SYMET désavoue tous les cadres récemment nommés par le décret du président Idriss Déby, ne remplissant pas les critères requis de compétence. « Nous ne pouvons pas accepter ces nominations fantaisistes ; le ministre a nommé des infirmiers à la tête des médecins. Comment peut-on accepter de travailler dans cette condition? », ont scandé des médecins durant leur assemblée générale.

Au cours de l’Assemblée générale, les médecins ont reçu le soutien des pharmaciens venus manifester leur solidarité à la lutte. Les médecins du Tchad exigent par ailleurs le départ du ministre de la Santé publique suite à la nomination de cadres incompétents et la révision du plan de carrière.

Depuis le mois de mars 2018, l’administration publique tchadienne est secouée par des grèves de fonctionnaires de différents secteurs qui revendiquent du gouvernement une amélioration de leurs conditions salariales et de travail.

© Bur-csa – Vanessa Ngadi Kwa – ADV