Procès Gbagbo : la défense dépose une requête d’acquittement devant la CPI

L'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo acclamé par la foule. © DR

La Haye, Pays-Bas (ADV) – La défense de l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo a déposé une requête devant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, afin d’obtenir son acquittement.

L’argument avancé selon ses avocats, les deux années écoulées n’ont en rien permis au procureur d’étayer ses accusations pour crime contre l’humanité et crime de sang. Une requête qui, si elle était acceptée par les juges, permettrait à Laurent Gbagbo de recouvrer la liberté.

En effet, pour la défense, l’absence d’éléments probants concernant les accusations pour crime contre l’humanité durant la crise postélectorale est suffisamment établie pour que la CPI arrête les débats et qu’on libère Laurent Gbagbo.

«Il n’a rien dans les mains» affirme Maître Emmanuel Altit, avocat de Laurent Gbagbo à propos du procureur de la CPI et de son dossier d’accusation à l’encontre de l’ex-chef de l’Etat ivoirien.

Un manque de preuve qui selon lui l’emmène à déposer cette requête en acquittement auprès du tribunal avant même la fin du procès.

Face à cette requête, l’accusation a jusqu’au 10 septembre pour répondre à la défense. Un débat est prévu le 1er octobre pour juger de la pertinence de la démarche.

Rappelons que l’ex chef d’état Ivoirien est détenu à La Haye depuis la fin de la crise post électorale de 2011 qu’a connu la Côte d’Ivoire.

© Bur-csa – Elewa Esan – ADV