Présidentielle au Mali : l’opposition dénonce d’importantes anomalies dans le fichier électoral

Soumaïla Cissé, candidat à la présidentielle malienne. ©, Photo : DR

Abidjan, (ADV) – L’opposition malienne a dénoncé vendredi d’importantes « anomalies » dans le fichier électoral, mettant en garde contre « ce qui s’apparente à une vaste tentative de fraude ».

Lors d’une conférence de presse en présence de diplomates en poste à Bamako, Tiébilé Maïga, directeur de campagne du candidat Soumaïla Cissé, l’un des principaux candidats à la présidentielle du 29 juillet contre le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta, a affirmé que le fichier électoral mis en ligne le 4 juillet par les autorités était « totalement différent du fichier audité le 27 avril » par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Il a expliqué que le fichier mis en ligne dénombrait 8.105.154 électeurs, soit une centaine de milliers de plus que celui audité par les experts internationaux (8.000.462).

Ce fichier compte selon lui des doublons (électeurs dont le nom apparaît à plusieurs reprises) concernant un potentiel de plus de 275.000 « voix fictives » «Nous n’irons pas à des élections avec un pareil fichier», a averti M. Dramé.

Dans la matinée une délégation emmenée par M. Dramé avait été reçue par le premier ministre, Soumeylou Boubeye Maïga.

Ce dernier dans un communiqué annonçait la création d’un « cadre de concertation » réunissant les services spécialisés de l’Etat et les « experts de tous les candidats à la présidentielle qui le souhaitent ».

Au total, 24 candidats seront présents au premier tour, dont le président Ibrahim Boubacar Keïta, qui avait battu M. Cissé au second tour en 2013.

© Bur-csa – Elewa Esan – ADV