Togo : de nouvelles mesures d’apaisement

Les prémices d’une fin de crise au Togo © DR

Casablanca, (ADV) – Le chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé vient de poser un nouveau geste en faveur de l’apaisement du climat politique, en accordant ce 16 juillet une grâce présidentielle à un certain nombre de détenus. Il s’agit de personnes condamnées et détenues pour des infractions commises lors des violentes manifestations politiques de ces derniers mois à travers le pays.

Par décret présidentiel, sept détenus dans les prisons civiles de Lomé et de Kpalimé reconnus par la justice coupables de diverses infractions commises lors des dernières manifestations politiques et condamnées selon les lois en vigueur, ont bénéficié d’une réduction de peine.

Douze autres détenus de la prison civile de Mango ont bénéficié d’une liberté provisoire.

Ces mesures témoignent une fois de plus de la volonté manifeste du Président de la République, premier Magistrat du pays, de poursuivre les initiatives visant l’apaisement de la situation sociopolitique et la préservation de la concorde nationale, gages de tout développement.

© Bur-csa – ADV