Libye : Le Maréchal Haftar rend le Croissant Pétrolier à la NOC

Le maréchal Khalifa Haftar © DR

Alger (ADV) – Après deux semaines de sa reprise du Croissant Pétrolier, le maréchal Khalifa Haftar, l’homme fort de l’est libyen, a rendu mercredi 11 juillet les terminaux pétroliers à la Compagnie nationale libyenne de pétrole NOC, basée à Tripoli.

La Compagnie pétrolière, a aussitôt repris les activités sur le site ainsi que les opérations d’exportation.

« La NOC annonce la levée de l’état de force majeure dans les ports de Ras Lanouf, al-Sedra, al-Hariga et Zouetina après la remise des installations à la compagnie ce matin du 11 juillet. Les opérations de production et d’exportation reprendront à leurs niveaux normaux dans les prochaines heures », a précisé la compagnie dans un communiqué.

Cette suspension des activités du Croissant pétrolier a provoqué « une chute de la production de près de 1,3 million de barils par jour à moins de 550 000 barils », indique la NOC.

Khalifa Haftar, promu commandant en chef de l’armée libyenne en 2015, contrôle notamment les quatre terminaux du Croissant pétrolier (nord-est), en plus du port de Hariga à Tobrouk, près de la frontière égyptienne.

Depuis décembre 2016, le croissant pétrolier est devenu le théâtre de combat entre les milices armées, les groupes terroristes et l’armée nationale libyenne.

Bur-csa – Selma Kasmi – ADV