Niger : verdict des détenus soupçonnés d’appartenir à Boko Haram prononcé

©, Photo : DR

Algérie, (ADV) – Des peines allant de 2 à 7 ans de prison ont été prononcées lundi 09 juillet, contre les 17 individus soupçonnés d’appartenir au groupe terroriste Boko Haram au Niger, rapporte l’agence française AFP.

Ces peines ont été prononcées à l’issue d’une semaine de procès à Diffa, dans le sud-est du Niger. “Sur 42 prévenus jugés, 17 ont écopé de 2 à 7 ans de prison, 21 autres ont été relaxés, à l’issue du procès qui s’est déroulé du 2 au 7 juillet. Le jugement des quatre autres est renvoyé à la mi-octobre », a précisé Chaïbou Samna, le procureur de la république au tribunal de grande instance de Niamey à cette même agence.

Les prévenus sont de nationalités nigérienne, malienne et nigériane et tchadienne. Ils étaient poursuivis pour “association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste ».

Depuis décembre 2016, 200 combattants nigériens de Boko Haram ont déposé les armes et se sont rendus aux autorités de Diffa, selon la même source.

La première attaque menée au Niger par BokoHaram s’est opérée en février 2015. Plus de 2 000 personnes ont été arrêtées depuis, et environs 1100 individus sont en détention et en attente de jugement.

© Bur-csa – SELMA KASMI – ADV