Algérie : Décès de la légende du football algérien Hacène Lalmas

Le footballeur algérien Hacène Lalmas © Photo: RR

Alger, (ADV) – L’Algérie pleure sa légende de football Hacène Lalmas. L’ancien international algérien dans les années 1960 et 1970, Hacène Lalmas, est décédé samedi à Alger à l’âge de 75 ans suite à une longue maladie.

Considéré comme le meilleur joueur algérien de tous les temps, selon un sondage organisé par le journal sportif Echibek à la fin de 1999 auprès de 150 personnes entre joueurs, entraîneurs, dirigeants, arbitres et journalistes, Lalmas vivait en retrait depuis plusieurs années pour des raisons de santé.

14 buts en une seule rencontre officielle

L’adoré des supporteurs du club algérois Chabab Belouizdad (CRB), Lalmas débute sa carrière dans le club voisin de l’OM Ruisseau en 1960. En 1962, il rejoint le CRB, avec lequel il remporte 4 titres de champion (1965, 1966, 1969 et 1970), trois Coupes d’Algérie (1966, 1969 et 1970) et trois fois (1970, 1971 et 1972) le titre maghrébin.

Le 6 janvier 1963, il est convoqué pour le premier match de l’équipe nationale de l’Algérie indépendante, contre les espoirs de la Bulgarie, alors qu’il n’avait pas encore dépassé les 20 ans.

Hacène Lalmas est détenteur d’un record original qui n’a d’ailleurs jamais été battu par un autre joueur. « Il a inscrit à lui seul 14 buts en une seule rencontre officielle. C’était lors d’un match éliminatoire de la Coupe d’Algérie contre la formation de Birtouta, qui avait encaissé ce jour-là 18 buts », rappelle l’agence de presse nationale APS.

Sur la naissance de la légende Lalmas, l’agence APS rappelle : « L’Algérie jouait le 4 novembre 1964 à Alger, devant la grande équipe de l’ex-Union soviétique qui possédait dans ses ranges plusieurs célébrités dont Lev Yachine, considéré jusqu’à aujourd’hui comme le plus grand gardien de tous les temps. Menés au score (2-1), les Algériens avaient enregistré en seconde mi-temps la rentrée de Lalmas qui avait réussi à égaliser pour son équipe d’une magistrale reprise de la tête qui avait pris à défaut Yachin. La légende Lalmas était née ! ».

La star du football algérien qui a exercé comme entraîneur des sélections nationales de jeunes (juniors) lors des années 1980, termine sa carrière dans le club algérois du NA Husseïn-Dey.

Aujourd’hui, c’est tout un peuple qui lui rend hommage.

Bur-csa – Selma Kasmi – ADV