Egypte : un nouveau projet de loi contre « les fausses nouvelles »

Facbook, Instgram, Snapchat, Twitter. ©, Photo: DR

Casablanca, (ADV) – L’Egypte se prépare à brider fortement la liberté d’expression des utilisateurs des réseaux sociaux. Ce projet de loi approuvé le 10 juin dernier en première lecture vise principalement les médias égyptiens, mais aussi les sites personnels, les blogs individuels ou les comptes de particulier sur des réseaux sociaux, ainsi tous les internautes qui seraient suivis par plus de 5000 abonnés.

Le texte n’attend plus qu’une dernière approbation du Parlement avant sa promulgation par le président Abdel Fattah Al-Sissi.

Cette loi offrirait au Conseil supérieur égyptien de régulation des médias, le pouvoir discrétionnaire de suspendre ou bloquer n’importe quel compte en cas de publication ou diffusion de fausses informations ou incitation à la violence ou à la haine.

Rappelons que l’Egypte figure à la 161ème place sur 180 pays du classement 2018 de Reporters sans frontières sur la liberté de la presse.

© Bur-csa – N.W – ADV