Mali : attaque «terroriste» contre des soldats français

L’opération Barkhane visée par une attaque ©DR

Une attaque «terroriste» a été perpétrée aujourd’hui contre des soldats français de l’opération Barkhane.

C’est dans la région de Gao, dans le centre-nord du Mali, que «Des militaires français de l’opération Barkhane sont tombés ce dimanche dans une embuscade tendue par des terroristes à la sortie qui mène vers la localité de Bourem», a déclaré la source militaire occidentale et malienne.

Le porte parole du ministère malien de la Défense dressait un bilan deux morts parmi les civils et quatre à huit blessés dans les rangs de l’armée française.

Il s’agit de l’explosion d’une voiture piégée contre un ou deux véhicules blindés à bord desquels circulaient des éléments de Barkhane, a précisé l’une de ses sources. Une fusillade a suivi pendant plus de 15 minutes. «Il y a des morts et des blessés», a-t-elle affirmé.

Cette attaque survient deux jours après un attentat suicide commis vendredi au Mali contre le QG de la force conjointe du G5 Sahel lancée en 2017, qui a fait trois morts, dont deux militaires de cette force.

Elle s’inscrit aussi dans un contexte politique alors que le sommet de l’Union africaine s’est ouvert à Nouakchott ce dimanche matin.

Par, Elewa Esan